• Bariloche et ses environsplus légère sans les sacs!

     

                              Câlins au resto Revoque

    Bariloche et ses environs

     

    Bariloche et ses environsDétente sur la plaza de Bahia Blanca

     

     

     

     

                                                               Mardi 17 janvier

      

    Escale d'une bonne journée à Bahia Blanca (7h à 23h40), une ville universitaire et industrielle sans grand intérêt pour nous. Alors pour tuer le temps: promenade dans le centre, jeu sur la plaza pour les filles, petit resto....Retour en fin d'après-midi à la gare routière. Nous en profitons pour faire une séance de travail.Bariloche et ses environs

    21h, Louna tombe de fatigue et s'endort assise sur un siège. Nous montons dans le bus à presque minuit et ne dormons pas très bien à cause des pleurs et cris de qqes marmots argentins (pas de boules quies!!). Réveil brutal dû à un changement  de bus inattendu.

     

      Bariloche et ses environs

                                                        la plaza   

      

                                                  

      

                    "Non, c'est pas Christophe Colomb, c'est une femme!" (Loryne) Statue d'isabel la catolica.

      

                                                          Mercredi 18 janvier

    Nous atteignons Bariloche au nord de la Patagonie, station de ski très prisée et capitale du chocolat, en début d'après midi. Seul manque à l'appel le sac de chaussures. Adieu claquettes! Perdues? Volées? 

     Bariloche et ses environs Chocolaterie Mammuchka

    A peine descendu du bus nous gérons en même temps notre installation (Camping, bus local, ...) et notre prochain départ vers le Chili. L'idée d'aller vers El Calafate et le fameux Perito Moreno est mise de côté.

    Chargés de nos sacs nous prenons le bus bondé en direction du camping le plus proche. Mauvaise pioche! une fois descendu nous apercevons le panneau "cerrado" (fermé). Après une longue attente, les filles tentent de faire du stop, ce sera peine perdue...

    finalement nous débarquons au camping "Yeti", où le patron peu agréable nous déleste d'une bonne poignée de pesos. Pas très grave vu que les filles profiteront de la piscine avec toboggan.

     

      

                                                   Jeudi 19 au samedi 21 janvierBariloche et ses environs

    Location de voiture pour découvrir la région de Bariloche, sa fameuse route des 7 lacs et le glacier "Cerro Tronador". Les paysages sont immenses et magnifiques malgré les tonnes de cendres crachées par le volcan Puyehue (pensée pour Christian) .L'air est chargé de poussière et nous aussi par la même occasion. On profite de notre liberté pour faire du camping sauvage au bord des lacs. Les filles se sont régalées. Le pied...

    Bariloche et ses environsSur le chemin du retour, les endroits traversés sont grandioses. Seule fausse note une crevaison (vive les pistes de graviers). Quelle surprise en constatant que la roue de secours est à plat!!Bariloche et ses environsbel endroit pour changer une roue!

     Par chance, un couple argentin nous indique que la station n'est qu'à 5 mn.

    Bariloche et ses environs

    Après réparation du pneu nous reprenons la route vers le glacier. Un endroit somptueux. La particularité de ce glacier situé sur la frontière Chilo-Argentine, tient à sa couleur noire. les vents violents déposent des poussières sombres des parois des alentours? Bariloche et ses environs

    Après avoir parcouru les 40km de chemin caillouteux qui nous ramènent à Bariloche nous crevons une seconde fois! sans commentaire!Bariloche et ses environs

    pour nous venger nous faisons une halte  dans le centre ville avant de monter la tente et nous nous jetons sur les glaces et les chocolats qui font la fierté des gens du coin. il faut admettre qu'ils ont du goût!

    Demain, nous quittons pour quelques temps l' Argentine pour son voisin chilien.

      

    Bariloche et ses environs

      

     


    17 commentaires
  • Puerto madryn et Péninsule de ValdèsPuerto madryn et Péninsule de Valdès

     

     

    Puerto madryn et Péninsule de Valdès

         Mardi 9 janvier

     Après 19h de bus, nous voici, depuis hier, à Puerto madryn. Premier bus de nuit. Le confort des sièges nous a permis de passer une bonne nuit.

    Dans cette ville balnéaire, l'ambiance est plutôt poussièreuse et ventée. La petite baie est jolie mais la plupart du temps enveloppée sous un dense nuage de poussière venu de la pampa toute proche. Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     Se connecter est une véritable galère. Il nous faut parcourir des kilomètres pour trouver une connexion pas toujours de bonne qualité.

    Nous sommes extrêment surpris des prix pratiqués en Patagonie qui correspondent au double de ceux indiqués dans les guides. Par conséquent, nous sommes en pleine réflexion sur la continuité du parcours.

                                                           

      

                                                      Vendredi 13 janvier

    Après deux jours passés dans la péninsule de Valdès où nous avons pu approcher et observer des lions et des éléphants de mer ainsi que des pingouins; nous voilà de retour dans Puerto Madryn sous un soleil de plomb (env 40°C). Nous avons fait cette petite escapade avec un couple français (chtis), Aurélien et Laurene, rencontrés un peu plus tôt au camping. Cela nous a permis de passer un bon moment ensemble mais également de réduire un peu les frais.Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     

    Les filles ont adoré ces moments en compagnie de la faune locale. Nous avons été surpris par le nombre de pingouins de Magellans et surtout par le fait qu'ils peuvent vivre assez éloignés de la mer. Sur la route nous avons aussi croisé d'autres animaux: maras (lièvre de patagonie), peludos (espèce à carapace), un renard et nos premiers guanacos.Puerto madryn et Péninsule de ValdèsPuerto madryn et Péninsule de Valdès

    Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     

    Maintenant, nous sommes au camping de Puerto Madryn, nous sommes en attente d'un départ en bus vers El Calafate plus au sud. Nous avons pris un pass bus par internet pour réduire les couts de transports et attendons donc qu'ils nous réservent les billets.

    Le moral est regonflé, on se dit que les finances s'arrangeront au Pérou et Bolivie car ici tout est vraiment chers (vancances locales). En attendant nous profitons de la tradition locale des grillades de viandes dont les argentins raffolent (les parilladas). Ils se font griller des quantités énormes de bidoches, à côté nous sommes de petits carnivores. Après nos premières nuitées en tente, Mike est ravie de sa tente. Nous logeons quand même à 4 +les sacs dans notre petit nid de toile.

     

                                                                                      

     

     

     

     

     

     

                                                                        dimanche 15 janvier

    Sommes toujours à Puerto Madryn où le temps commence à se faire long, mise à part la playa rien d'autres à faire. La réserve se situant à plusieurs kilomètres. Hier nous avons fêté les 10 ans de Loryne simplement entre plusieurs connexions pour préparer notre départ vers Bariloche.Puerto madryn et Péninsule de Valdès D'ailleurs merci à tous, vos messages lui ont fait bien plaisir.Et oui, finalement nous décidons de ne pas continuer vers le sud de la Patagonie, les prix étant vraiment trop élevés. Vous l'aurez compris tout ne se passe pas vraiment comme prévu mais bon on va s'adapter. A priori c'est le lot de tous les voyageurs que nous rencontrons.

     

    Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                            lundi 16 janvier

    Enfin nous repartons vers d'autres découvertes.....

    Nous quittons notre camping poussièreux et Puerto Madryn où nous sommes depuis une semaine pour l'ouest argentin: Bariloche et sa région des lacs. Pour atteindre cette région, ce sera seulement 24heures de bus, en 2jrs via Bahia Blanca plus au nord. Heureusement les trajets se font de nuit et en plus ns serons en coche cama (siège-lit) et ns espérons bien profiter même si nous dormons bien ds notre tente à même le sol.

    Vraiment contents de poursuivre l'aventure et d'avoir enfin pu se sortir de l'imbroglio du Pass. Nous avons accumulé les petits coups du sort mais à force de mails et de llamadas téléphoniques tt est apparement rentré dans l'ordre.

    le climat ici est particulier, avec des alternances de grosses chaleurs, de vents frais voire froids, et de grisaille poussiéreuses. Côté baignade si les argentins se ruent dans l'eau, nous sommes plus réticents. les filles se sont seulement trempées et ont joué dans le sable.Puerto madryn et Péninsule de Valdès

    les jours de beau temps, la plage est noire de monde jusqu'à 21h. Ici les horaires sont bien différents des notres, ils sortent en fin d'après midi  passent leur temps à manger et se couchent très tard. ils passent leur temps à siroter du maté (eau chaude et herbes bue avec une pipette), écoutent de la musique en continu. une bonne ambiance.

    Au fait, un grand merci à  tous les participants du contenu de la valise de survie, nous avons une pensée pour chaque objet utilisé.

     

     

    Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     

     

     

    Puerto madryn et Péninsule de Valdès

     

     

     

    devant la estacion de bus                                                                                        pause blog


    19 commentaires
  •  

     

     

    visite de la capitale argentine

    5 janvier 2012

    Nous voilà vraiment dans le bain argentin! Cela fait maintenant deux jours que nous arpentons les rues bondées et bruyantes de Buenos Aires. Une ville  immense ville où nous nous sentons infiniment petits (des schtroumpfs dixit Loryne).

    visite de la capitale argentine

     

     

    Hier, nous avons pris un premier coup de bambou en apprenant le prix du bus pour descendre à Puerto Madryn (330euros pour 4!!!). Heureux d'apprendre que l'économie argentine a bel et bien repris, un peu moins en revanche d'en faire les frais...

    Toute la journée, nous avons mené une vie d'enfer aux filles, marchant toute la journée sous un soleil de plomb. En fin d'après-midi,  plaza de Dorrego, dans le quartier pittoresque de San Telmo, nous avons eu la chance de voir des danseurs de Tango.  Notre sortie nocturne dans une fameuse "cantine" de la ville fut, par contre, un échec total. Louna s'est endormie à table et Loryne, épuisée, avait peu d'appétit.

    visite de la capitale argentine

     

     

     

    visite de la capitale argentine

     

     

     

     

     

     

     

      

      

      

    6 janvier 2012

     Aujourd'hui nous décidons de faire plaisir aux filles. Au programme: la visite du museo de los ninos...

    Pour s'y rendre nous prenons le bus et le "Subte", le métro qui circule dans les entrailles de la Capitale (une première pour les filles).

     Le musée se trouve à l'autre bout de la ville au dernier étage de l'immense centre commercial "Abasto". Dans ce monde d'adultes miniaturisé, les enfants peuvent exercer de nombreux métiers, du chauffeur de bus au juge en passant par animateur tv, médecin, banquier... Pas facile d'en partir.

    visite de la capitale argentine

     

    visite de la capitale argentine

     

     

     visite de la capitale argentine

      

     Transports en commun: les bus sont partout, généralement plein à craquer et très bruyants. Ce sont de vieux modèles au look très sympa. Pas évident, par contre de s'y retrouver, les lignes sont très nombreuses, les arrêts pas très visibles et les tarifs aléatoires.

    la course aux petites pièces! côté monnaie, les argentins passent pas mal de temps aux portes des banques dans d'interminables files d'attentes. Objectifs: profiter du cours avantageux du Peso contre Dollars et changer les billets en pièces de 1 peso. Très utilisée, cette petite pièce n'est pourtant pas facile à trouver et la plupart des boutiques rechignent à faire de la monnaie. Avoir des coupures de 100 pesos s'avère être une véritable galère! Du coup, comme tous, nous nous  plions à la tradition locale et  lestons nos poches d'un lourd sachet de pièces de 1 peso...

    Tout l'après midi, nous poursuivons la découverte de la ville et traversons l'avenida de 9 de julio, la plus large avenue du  monde. Impressionant!

    Temple du tango argentin, le quartier de Siupucha regorge de boutiques de chaussures, un régal pour Létis!

    visite de la capitale argentineLa place du congrès... paradis des pigeons. Le soleil se couche. Il est temps de rejoindre notre pension dans le quartier San Telmo

     

    visite de la capitale argentine

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour info, environ 50 euros la paire.

     

     Encore une journée bien remplie!

    Demain, au programme: visite du quartier de la Boca, le plus ancien et le plus populaire de la ville et préparation de la suite du voyage. Dans 2 jours, nous partons vers la Péninsule de Valdès.

     

                                                                                 Le 7 janvier 2012

    Fin de matinée: nous prenons le bus direction la Boca, le quartier originel de Buenos Aires, port de pêche connu pour être le plus chaud et malfamé de la ville (en particulier le soir).

    Pour plus de prudence, la journée, il est préférable de rester dans les rues touristiques. C'est ce que nous avons fait.

    Petit tour dans le Caminito.

     Bain de touristes garanti mais ambiance colorée et très animée (samba et tango argentin).

    visite de la capitale argentine

    visite de la capitale argentinevisite de la capitale argentine

     

     

     

     

     

    L'oeil des touristes est attiré par de superbes maisons anciennes aux couleurs vives. Le reste du quartier est quant à lui insalubre et désert...

     Nous mangeons devant un show de Tango très sensuel et de danses de Gauchos plus rustiques mais impressionantes de dynamisme. Le spectacle est sympa mais la bouffe une arnaque. En même temps, on s'y attendait un peu. Pas grave, Louna a apprécié.

    visite de la capitale argentine

    visite de la capitale argentine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les amateurs de foot auraient adoré la suite de notre journée puisque nous avons eu le privilège d'approcher le célébrissime stade de la Boca, club de Diego Armando Maradona, el pibe de oro, dieu du foot et de l'argentine. le stade est situé au beau milieu du quartier et paraît un peu vieillot avec ces tribunes d'un autre temps peintes aux couleurs du club (bleu et jaune). On imagine très bien que les soirs de match l'endroit doit être bouillant. Devant l'incroyable foule venue visiter le stade nous avons continué notre chemin (une abbération pour les mordus de ballon rond!!)

    visite de la capitale argentine

      

    visite de la capitale argentine

    visite de la capitale argentine

      

      Pour finir, nous sommes retournés "plaza de Mayo", le coeur de la capitale, et, même si nous avions déjà parcouru ce quartier deux jours plus tôt, l'impression fut toute autre. Le week end, les habitants, si nombreux en semaine, semblent déserter la ville. Etrange sensation de se voir presque seuls dans ces grandes avenues, aux devantures de boutiques baissées, vides de voitures et de passants. Après un achat pour notre fan de Ginobili (Oliv se reconnaîtra), nous avons fait tranquilement chemin retour vers notre pension avec le sentiment de déjà bien connaître cette ville.

    Demain, dimanche, dernier jour à Buenos Aires. Grasse matinée pour les filles et préparation des sacs suivis d'un petit tour de San Telmo avant les 18 heures de bus-couchettes qui nous mènerons à la Péninsule de Valdès.   

     

    visite de la capitale argentine


    7 commentaires
  • Arrivee Buenos airesArrivee Buenos airesAprès une journée passée dans les avions, nous voici enfin sur le sol argentin. La nuit tombe sur Buenos Aires. L'aventure peut commencer... 

     

     

     

     

     

     

    En raison d'un léger retard au départ de Nantes (1heure), il nous a fallu traverser l´immense aéroport d´Amsterdam au pas de course pour finalement entrés les derniers dans l´avion... C´etait moins une!

    Après plus de 14h de vol au dessus de l'Atlantique, l'avion a touché le continent sud-américain. Les formalités douanières, que nous redoutions, n'ont posé aucun problème (soulagememt énorme par rapport au visa). Une fois les bagages récupérés, nous avons sauté dans un taxi pour rejoindre notre guest house.

     

    Première impression mitigée au regard de la chambre plus que glauque. Va falloir s´habituer.......

    Arrivee Buenos aires

     

     

     

    Après une bonne nuit, nous voilà d´attaque pour explorer la capitale sous le soleil et la chaleur (30°C). Au programme, réservation des billets bus pour Puerto Madryn, visite des quartiers...et, avec un peu de chance spectacles de Tango dans la rue.


    28 commentaires
  • J-1

    Mardi 3 janvier. C'est l'heure de la préparation des sacs.

     Voici un aperçu de tout ce que nous amenons.

    Le listing prévu a été à quelques détails près bien respecté

    Certains diront que c'est bien peu de choses pour 4 personnes et 7 mois... Mais, pour nous qui les porterons, ça nous semble amplement suffisant. Pas facile de penser à tout... C'est la première fois que nous partons si longtemps et nous risquons de rencontrer des climats et des températures variés!!!

    Pas d'affolement! On verra sur place. On fera avec ce que l'on a et on abandonnera l'inutile.

    Bilan des opérations voici le poids des sacs:

    pour Loryne 6 kg, pour Létis entre 10 et 15 kg ,un tout petit peu plus pour le mien et un minimum pour Louna.

     

    J-1

     

     

    Et voilà... prête pour le départ.......

     

    J-1

     


    votre commentaire