• Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    pop Brasil Michel Telo

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Avant même de commencer notre voyage nous savions que rejoindre la Guyane serait un casse-tête. Ce petit coin de France ressemble à un confetti égaré au nord de cette immensité qu'est le Brésil. On a tourné le problème dans tous les sens, envisagé toutes les possibilités: bus ou avion? Franchir ou pas l'Amazone en bateau?

    Plus coûteux mais plus rapide l'avion s'est imposé comme la meilleure des aternatives. Mardi soir nous avons donc pris place à bord du bus ultra moderne reliant Corumbà à Campo Grande. A regrets, nous avons quitté Roberta & sa famille qui l'espace de quelques jours nous ont reçu avec une gentillesse et une simplicité que nous n'oublierons pas.

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    C'est dans le hall sur climatisé de l'aéroport de Campo Grande qu'a débuté notre odyssée.

    Campo Grande -Brasilia, Brasilia-Belém, Belém-Macapa, 3 décollages et autant d'aterrissages entrecoupés d'interminables heures d'attente dans les salles d'embarquement... De quoi vous faire détester les voyages!

     Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    En prime nous terminons notre nuit sous les néons blaffards de l'aeropuerto de Macapa...

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Anne & Henri ne seront à Oyapoke que vendredi. Alors pourquoi ne pas rester 24h à Macapa, dormir un peu et faire le tour de la ville? Des averses nous incitent à partir au plus vite. Au terminal de bus des rabatteurs nous proposent de remonter en 4x4. Moins cher, plus pratique que le bus nocturne. On s'entasse à l'arrière du pick-up où se trouvent déjà deux personnes! 6 heures de route et de piste serrés comme des plumes (expression de Louna). On supporte c'est notre DERNIER TRAJET!!!

    Oyapoke. La chaleur moite et les moustiques nous souhaitent la bienvenue. Dans les rues, des enceintes balancent des rythmes brésiliens, les motos taxis font des va-et-viens alors que les tapouilles et les pirogues fendent les eaux paisibles de l'Oyapoke. Seul le fleuve aux eaux café nous séparent de la Guyane. Celle-ci nous salue en nous gratifiant d'un inattendu décollage d'Ariane. Kourou est tout proche et dans un panache de fumée la fusée traverse le bleu du ciel... On est comblé!Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...,Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Vendredi. La matinée s'écoule tranquilement sous le soleil écrasant.Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Dernier hôtel.Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...L'impatience est grande de revoir Anne, Henri, Zach & Pénélope. Enfin des visages connus!Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Nous prenons une pirogue et rejoignons la rive de l'hôtel-carbet Chacàra du Rona. Ils n'arriveront qu'en fin d'après-midi. On se prélasse sur le ponton et on pique une tête pour se rafraîchir.

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Lolo fait connaissance avec Aras et singes

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Retrouvailles & CaipirinhassssssssSi grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    17h: les voilà! Les retrouvailles se font les pieds dans l'eau puis autour d'une longue série de Caipirinhas. Bien joyeux nous plongeons dans nos hamacs.

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Le réveil est difficile.Si grand Brasil...Si lointaine Guyane... Un petit tour dans le bled, une churrascaria et nous faisons tamponner nos passeports. Sortie du  Brésil...

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    La pirogue nous débarque à Saint-Georges.

    Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...

    Sous nos claquettes, le sol français...7 mois se sont écoulés...presque 10 ans pour retrouver la laterrite de Guyane.....

     Si grand Brasil...Si lointaine Guyane...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    caro+domi
    Lundi 9 Juillet 2012 à 13:19

    Voili, voilou ! Et maintenant la Guyanne … Ce n'est pas la fin d'un long et fabuleux voyage mais le début des retrouvailles et des souvenirs à raconter à chacun ( ça va faire du boulot ) parce qu'on veut tout savoir de vos aventures incroyables. Bon je vous laisse quand même boire un ti punch bien mérité et à bientôt à la Réunion. On vous attend avec impatience.

    Gros bisous

    caroline et minique

    2
    1er prix de rando
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 15:11

    Bravo les mochillas !

    Retour à la terre…

    3
    siclo4
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 22:39

    bravo les zamis!

    Contents de vous savoir arrivés en pays connu!

    Nou r'trouv' vitement sur l'île intense

    Bises

    4
    claudechauveau
    Mardi 24 Juillet 2012 à 18:01

    bjr nos cheres mochilas, 1 tres beau reve qui se termine,plein de souvenirs dans vos tètes ,le quotidien va revenir au galop ,depuis 1 semaine nous avons enfin du soleil  à la semaine prochaine àthouarè ,gros bisous à vous 4 ,les marsouins

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :